Fiche Métier - Ingénieur avant-vente

Temps de lecture : 0 Min

Fiche Métier - Ingénieur avant-vente
January 5, 2023

Partager cet article

Toute entreprise rêve de connaître à l’avance les besoins de sa clientèle afin de lui apporter des solutions adéquates.

RECEVEZ TOUS LES MARDIS NOTRE NEWSLETTER
 SALES ET UN CONTENU EXCLUSIF
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Ce talent de prémonition permettrait aux sociétés de demeurer compétitive dans leur secteur d’activité. Toutefois, cette stratégie commerciale ne peut être mise en place sans le concours de son équipe commerciale et plus précisment d’un ingénieur avant-vente.

Qu’est-ce qu’un ingénieur avant-vente ?

L’ingénieur avant-vente joue le rôle d’intermédiaire entre une entreprise et ses clients. C’est un agent commercial chargé de la présentation des nouvelles technologies aux prospects ou à la clientèle. Mécaniques, médicaux, électroniques ou autres, l’ingénieur avant-vente commercialise différents types de produits.

Il est un professionnel de terrain dont le champ d’activité regroupe la prospection, l’étude de marché et la négociation. Pour la réussite de ses opérations, l’ingénieur avant-vente doit maîtriser les produits dont l’entreprise lui confie la distribution. Auprès de la clientèle, il prend note des commandes et se charge de rédiger le contrat de vente du produit désiré.

Assimilant une vente à un projet qui unit l’entreprise et le client, l’ingénieur avant-vente veille à ce que les deux parties respectent les engagements pris. Il est également présent au moment de l’installation du matériel afin de s’assurer que ce dernier fonctionne et que l’acheteur est satisfait. En cas de dysfonctionnement, il informe l’entreprise qui devra trouver une solution.

Bon moment avec l'équipe des ventes

Quelles sont les principales missions d’un ingénieur avant-vente ?

Tout au long d’un projet de vente, l’ingénieur avant-vente assure la liaison entre le client et les services de l’entreprise. Autant il est un interlocuteur privilégié pour la clientèle, autant il est un informateur pour la société.

Autrement dit, il effectue une veille technologique et économique du marché pour permettre à l’entreprise de se démarquer de ses concurrents. Ce professionnel accomplit différentes tâches à savoir :

  • La traduction d’un cahier de charges suivant les mentions techniques ;
  • L’élaboration d’une proposition commerciale avec l’ingénieur commercial ;
  • L’analyse de problèmes survenus durant le projet de vente et l’application de résolutions adaptées ;
  • Affecter les problèmes aux services compétents de l’entreprise (la chaîne de production, le bureau d’étude, le service marketing, la cellule commerciale, etc.) ;
  • La recherche des possibilités d’erreur et de solutions techniques ;
  • La formation des équipes techniques et des utilisateurs à la maintenance de la solution installée.

Au vu de toutes les missions qui lui incombent, l’ingénieur avant-vente est désigné par d’autres noms. En tant qu’analyste des besoins de la clientèle, ce technicien est appelé consultant avant-vente.

Puisqu’il s’assure du fonctionnement du matériel au cours et après la transaction, on parle aussi d’ingénieur technico-commercial. Plusieurs autres patronymes servent à désigner ce métier. Entre autres, il s’agit de :

  • Le pre-sales consultant ;
  • Le pre-sales engineer ;
  • Le pre-sales support.

Quelles sont les compétences techniques d’un ingénieur avant-vente ?

Qu’il exerce chez un opérateur de télécommunications, un constructeur informatique, ou dans une autre entreprise, l’ingénieur avant-vente doit présenter certaines aptitudes commerciales et techniques. Il doit posséder :

  • Une forte habileté à s’adapter aux différents milieux de travail ;
  • Une large connaissance des produits commercialisés par l’entreprise ;
  • Une bonne compréhension de la stratégie commerciale globale de la société ;
  • Une solide expertise en matière de technologies digitales ;
  • Une bonne maitrise communicationnelle en anglais ;
  • De bonnes qualités rédactionnelles pour les contrats.

Étant donné qu’il est appelé à se déplacer la plupart du temps, l’ingénieur avant-vente doit être en mesure de converser convenablement avec les clients. Outre l’anglais, il devra peut-être apprendre de nouvelles langues. Toutes ces compétences techniques sont certes indispensables pour l’exercice de ce métier, mais elles ne suffisent pas.

ingénieur avant vente en coaching

Quelles sont les qualités personnelles essentielles pour réussir dans cette profession ?

En plus des compétences techniques dont il dispose, l’ingénieur avant-vente doit également être une personne curieuse. La curiosité lui permet de mieux contribuer aux stratégies de développement de l’entreprise.

Le consultant avant-vente est un technicien doté d’un grand sens commercial, car il devra convaincre les prospects de passer commande auprès de la société qu’il représente.

Comme pour toute argumentation, il faut nécessairement une force de persuasion dans le discours et de la persévérance. À cause des multiples rencontres qu’il est appelé à faire dans son métier, l’ingénieur avant-vente peut travailler en équipe. Il doit savoir organiser le travail avec ses collaborateurs et parfois s’impliquer un peu plus personnellement.

Qu’il soit dans cette position de leader ou non, son activité professionnelle implique d’accomplir de multiples tâches. Il lui est donc nécessaire de savoir gérer le stress.

Ce métier semble adapté à un commercial, un business developer, un sales manager ayant déjà quelques années d’expérience et désireux de se reconvertir. Ces profils ont développé la fibre commerciale, le regard critique et la vision stratégique qu’il faut pour occuper ce poste.

discussion commerciale

Quel est le salaire d’un ingénieur avant-vente ?

Le salaire de ce technicien commercial est déterminé selon les produits qu’il commercialise, l’expérience acquise dans le métier et ses compétences. En moyenne, un ingénieur avant-vente débutant touche 3 500 € brut par mois soit 42 K€ par an.

En justifiant une expérience professionnelle de dix ans, il peut toucher entre 60 K€ et 84K€ de salaire annuel brut.

Outre l’ancienneté et le domaine d’intervention, le salaire d’un ingénieur avant-vente dépend aussi de la localisation de l’entreprise. Il existe un certain avantage salarial à travailler dans une grande ville. Plus encore, le consultant avant-vente perçoit des primes selon le bilan commercial de l’entreprise.

Quelles formations pour exercer le métier d’ingénieur avant-vente ?

Avant d’exercer le métier d’ingénieur avant-vente, des compétences commerciales et techniques sont requises. Cela dit, il faut être diplômé d’une école de commerce ou d’une école d’ingénieur. Pour étudier cette double compétence, il est possible de suivre une formation par alternance durant le parcours académique de base.

En ce qui concerne l’école d’ingénieur, il peut s’agit de filière généraliste ou de spécialisation en télécoms ou en informatique. Il est intéressant d’obtenir un Bac + 4.

Un aspirant au métier d’ingénieur avant-vente peut s’inscrire dans une école de commerce après avoir obtenu un DEA/DESS informatique. À noter que les ingénieurs avant-vente sont appelés à travailler sur des projets de grande envergure.

Ainsi, les ingénieurs de production, ingénieurs techniques et ingénieurs produits ont le profil idéal pour occuper ce poste. Au-delà de ces cadres confirmés, les jeunes diplômés peuvent aussi accéder à cette fonction, mais ils doivent démontrer leurs expériences et leurs compétences.

Le niveau BAC +3 est le minimum exigé par les employeurs. Selon les produits à commercialiser, ces derniers ont des préférences lors du recrutement. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux être titulaire d’un Master en commerce ou en ingénierie.

Stratégie commerciale en cours de création

Quelles sont les perspectives d’évolution pour un ingénieur avant-vente ?

Au sein du métier d’ingénieur avant-vente, il est possible de progresser et d’évoluer d’un poste à un autre au fil du temps. De façon générale, un ingénieur technico-commercial peut devenir chef de projet. Travaillant dans une entreprise, il peut acquérir de l’expérience afin d’être nommé au poste de directeur commercial ou de responsable de vente.

Avec ses nouvelles charges, il devra mener de rudes négociations et conduire la société vers l’atteinte des objectifs de développement. Autrement, il peut se spécialiser dans un domaine particulier.

Ce dernier peut concerner la commercialisation de produits agroalimentaires, de produits de high-tech, de génie civil, etc. Par ailleurs, ce métier étant axé sur la relation client, l’ingénieur avant-vente peut dans l’avenir se découvrir de nouvelles missions et branches d’activités.

Découvrir notre newsletter

sales

Tous les mardis, vous recevrez un e-mail pour découvrir un sujet clé : stratégie commerciale, génération de leads, données commerciales, création de séquences de prospection, rendez-vous client.

La newsletter #1 des (futurs) Sales & Business Developers 🚀

Oops! Something went wrong while submitting the form.

AUTRES ARTICLES

Continuez à apprendre